Pourquoi décider d’écrire un livre ?

En voilà un sujet passionnant. D'un côté, nous avons les auteurs pour qui l'écriture est une seconde nature, et de l'autre, ceux dont le manuscrit résulte d'une vaste réflexion. Pourquoi écrivons-nous ? Nous allons aujourd'hui nous intéresser aux différentes raisons d'écrire son livre.

Prendre du plaisir 

Le sentiment de bien-être qui émane de l'écriture est probablement la première raison pour laquelle un auteur passe à l'action. L'amour de la langue, les vertus apaisantes de l'activité ainsi que l'effet stimulant qu'elle apporte à notre imagination en font une pratique saine et intelligente qui vient casser la routine ambiante.

Raconter des histoires 

Depuis des millénaires, les êtres humains ne cessent de partager leurs histoires. Ceci est propre à notre espèce, et nous adorons ça ! Certaines personnes ont à cœur de créer, de mettre en scène leurs récits, de façonner leurs acteurs et les environnements dans lequel ils évoluent afin de marquer la mémoire du lecteur. Ce lecteur, lui, incarne une composante essentielle du processus de l'écrivain dont le plaisir sera décuplé au fur et à mesure de l'accroissement de son public.

Exprimer ses peines 

Pour beaucoup, écrire est aussi un moyen de décompresser. Il s'agit d'un exutoire, un moyen de se défaire de la douleur des évènements néfastes du quotidien. Souvent, la littérature fut le témoin d'une vive émotion de la part de ses plus grands contributeurs, lors de l'élaboration des plus grands chefs d'œuvre ayant vu le jour jusqu'à aujourd'hui.

Laisser une trace   

Plus qu'un partage avec le lecteur, l'auteur peut y voir une façon de marquer son époque, et peut être même les générations suivantes, à travers des travaux qui feront office de symbole historique. Ne dit-on pas que « les paroles s’envolent, les écrits restent » ?

La célébrité 

Enfin, une des raisons les plus en vogue chez beaucoup d'auteurs s'inscrit dans la quête de la gloire et de la fortune. Cependant, le marché littéraire étant ce qu'il est (un milieu bouché), il n'est pas forcément évident d'assouvir cette soif, ce qui peut vite s'avérer démotivant pour celui ou celle qui ne jurerait que par cela. Comme il est courant de le dire, il y a beaucoup d'appelés pour peu d'élus. Il faut donc apprendre à trouver la richesse qu'apporte l'écriture en elle-même et son partage avec le lecteur, que le succès soit en rendez-vous ou non !


Partager