Le blog L'actualité des auteurs
Que faut-il écrire lors d’une séance de dédicaces ?

Que faut-il écrire lors d’une séance de dédicaces ?

Vous manquez d'inspiration pour votre séance de dédicaces ? Pas de panique, voici quelques petits conseils pour réussir ce petit moment avec vos lecteurs et trouver l'inspiration dont vous avez besoin.

Des petits mots spontanés 

Le maître-mot d'une séance de dédicaces réussie, c'est la spontanéité. Écrivez une petite phrase sympathique et originale, avec un petit trait d'humour ou bien même une petite composition en vers si votre ouvrage est une poésie. Si vous avez des talents de dessinateur, ne vous privez pas pour en user. Cette démarche fera mouche, surtout auprès d'un jeune public (et aussi de leurs parents). Le but est de réussir la séance de dédicaces en en faisant un moment savoureux pour votre lecteur. Ce faisant elle lui laissera un souvenir agréable qu'il revivra à chaque fois qu'il verra votre dédicace. Demandez donc toujours le prénom de votre interlocuteur. Cela évitera de leur faire ressentir que vous faites du travail à la chaîne et instaurera un climat chaleureux entre vous.

Surtout pas de banalités 

« Pour... », « Avec toute mon amitié », etc. Ce genre de petites phrases toutes faites peut fonctionner mais elles ne sont pas très originales. Elles donneront l'impression à votre lecteur que la séance de dédicaces a été un moment difficile pour vous et il n'en gardera pas un très bon souvenir. Vous pouvez tout à fait rester sobre mais cela risque de décevoir ceux qui se sont déplacés pour vous voir. Évitez donc autant que faire se peut les banalités et ne traitez pas vos dédicaces avec désinvolture !

Discuter pourra vous aider 

Pour une dédicace vraiment personnalisée, prenez le temps de vous entretenir avec chacune des personnes qui se présente à vous. Rappelez-vous que vous êtes là pour faire plaisir aux gens qui vous soutiennent dans votre projet d'écrivain. Entretenez-vous quelques minutes avec vos lecteurs ! Cela vous permettra de saisir l'instant et de pouvoir le traduire au travers d'une dédicace véritablement personnalisée, qui reflétera bien ce court moment de complicité.

N'en faites pas trop 

« Merci pour ce moment inoubliable », « Je ne vous oublierai jamais », etc. Surtout, n'en faites pas trop. Les lecteurs auront la désagréable impression que vous forcez le jeu et que vous manquez d'aisance. La promotion de votre livre pourrait du même coup quelque peu en pâtir. Il serait en effet fâcheux que l'on vous colle injustement une étiquette de personne trop flatteuse. Soyez sobres, restez dans une relation auteur/lecteur, pas trop intime mais certainement pas glaciale.


Partager